La Barbe, nouveau groupe d'action féministe s'attaque à Éric Zemmour

Publié le par Christophe M

Voici la vidéo de la première action du groupe La Barbe, qui s'attaque à Éric Zemmour pour dénoncer le sexisme. C'était le 28 février dernier, alors que l'auteur du Premier sexe dédicaçait son deuxième livre au Drugstore Publicis.



Voici le communiqué de presse de cette action.

La Barbe, un nouveau groupe d'action féministe, s'attaque à une séance de
dédicace d'Eric Zemmour au Drugstore Publicis.

Déclarant s'inspirer du précédent ouvrage d'Eric Zemmour, «LE PREMIER SEXE», et maniant une ironie sévère, LA BARBE revendique l'accès des femmes au
pouvoir en général et sous toutes ses formes. Ses membres comptent dénoncer
les inégalités de pouvoir entre hommes et femmes en revêtant des barbes
postiches, pour envahir un par un les principaux lieux de pouvoir dans des
secteurs aussi divers que l'aéronautique, les arts, la politique,
l'enseignement ou les média... A midi ce jour, elles ont fait la queue,
barbues, devant la table où se tenait Eric Zemmour, semant la confusion. des
genres.

 Leur première victime, « fondatrice » disent-elles, est un sexiste notoire,
chroniqueur au Figaro et auteur de plusieurs ouvrages controversés : Eric
Zemmour. Les femmes à barbe l'ont remercié pour son combat d'hier contre la
féminisation de la société, qu'elles reprennent désormais à leur compte.

 « Aujourd'hui, dans « Petit frère », Zemmour préfère s'attaquer à
l'anti-racisme. Nous ne le jugeons pas. Mais nous tenons à dire notre
fidélité à son combat premier contre l'envahissement de la féminité. C'est
le Père des combats. » écrivent-elles ironiquement.

 Pour LA BARBE, reprendre le flambeau des mains viriles de Monsieur Zemmour
est un geste fondateur : sexiste, raciste, homophobe par pur goût de la
provocation, Zemmour est la victime parfaite pour un groupe qui entend
ridiculiser les valeurs passéistes qui sévissent encore en France. LA BARBE
prétend oeuvrer comme lui au maintien en l'état d'une société dominée par les
hommes, où les inégalités sociales et économiques se creusent tandis que les
femmes subissent passivement leur propre exploitation.

 « Partout où des femmes seront tentées de prendre un peu du pouvoir que les
hommes ont toujours détenu, nous monterons la garde. Nous veillerons à ce
qu'aucun homme ne laisse sa place à une femme dans les lieux où se joue
l'avenir de ce pays. »

 Eric Zemmour s'est lui-même fait prendre au jeu de la confusion des genres
en dédicaçant son dernier livre à un certain « Simon »  apparemment barbu,
qui n'était autre qu'une des membres du groupe LA BARBE.  Celles-ci auront
tôt fait d'ajouter le « e »  à Simon. de Beauvoir, auteur de l'ouvrage Le
deuxième sexe, oeuvre maîtresse du mouvement féministe français qu'Eric
Zemmour voulait parodier.

 Le prochain coup de LA BARBE? Lancer une « terrible épidémie de barbes » le
8 mars, journée mondiale des droits de la femme.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christophe 23/04/2008 01:17

je suis ravi de lire cela, quel bonheur d'humour féroce ! ça fait du bien

louange28 13/03/2008 18:12

bonjour,
je n'avais jamais entendu parler de ce groupe activiste encore. Mais, moi-même contre le racisme, le sexisme, et le spécisme, je ne peux qu'être en faveur de ces actions :-). "Live and let live"